jeudi 31 mai 2012

Evangile du Vendredi 1 er Juin 2012;


Marc 11. 11 - 25
Mc 11:11- Il entra à Jérusalem dans le Temple et, après avoir tout regardé autour de lui, comme il était déjà tard, il sortit pour aller à Béthanie avec les Douze.
Mc 11:12- Le lendemain, comme ils étaient sortis de
Béthanie, il eut faim.
Mc 11:13- Voyant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s'il y trouverait quelque fruit, mais s'en étant approché, il ne trouva rien que des feuilles : car ce n'était pas la saison des figues. 

Mc 11:14- S'adressant au figuier, il lui dit : " Que jamais plus personne ne mange de tes fruits ! " Et ses disciples l'entendaient. 
Mc 11:15- Ils arrivent à Jérusalem. Étant entré dans le Temple, il se mit à chasser les vendeurs et les acheteurs qui s'y trouvaient : il culbuta les tables des changeurs et les sièges des marchands de colombes, 
Mc 11:16- et il ne laissait personne transporter d'objet à travers le Temple. 
Mc 11:17- Et il les enseignait et leur disait : " N'est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait un repaire de brigands ! " 
Mc 11:18- Cela vint aux oreilles des grands prêtres et des scribes et ils cherchaient comment le faire périr ; car ils le craignaient, parce que tout le peuple était ravi de son enseignement. 
Mc 11:19- Le soir venu, il s'en allait hors de la ville. 
Mc 11:20- Passant au matin, ils virent le figuier desséché jusqu'aux racines. 
Mc 11:21- Et Pierre, se ressouvenant, lui dit : " Rabbi, regarde : le figuier que tu as maudit est desséché. " 
Mc 11:22- En réponse, Jésus leur dit : " Ayez foi en Dieu. 
Mc 11:23- En vérité je vous le dis, si quelqu'un dit à cette montagne : "Soulève-toi et jette-toi dans la mer", et s'il n'hésite pas dans son cœur, mais croit que ce qu'il dit va arriver, cela lui sera accordé. 
Mc 11:24- C'est pourquoi je vous dis : tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l'avez déjà reçu, et cela vous sera accordé. 
Mc 11:25- Et quand vous êtes debout en prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, remettez-lui, afin que votre Père qui est aux cieux vous remette aussi vos offenses
 



Jesus entre au temple, il entre dans la maison de son père, son regard traverse cette maison éternelle mais il est tard et il lui faut rentrer à Béthanie le village de Marie Marthe et Lazare

Jésus est le souverain de ces lieux et comme pour nous se promener, rendre visite à des amis fait aussi parti de la vie de chaque jour


Saint Marc ne nous dit pas que Jésus est aller dormir chez ses amis, sans doute pas, car la matin il eut faim et se dirigea vers le figuier en cherchant un peu de pitance

"Ce n'était pas la saison des figues"

Mais la journée est marqué par un évènement que tous les hommes doivent se souvenir

Jésus s’en prend violemment à tous les marchants du temple et il renverse les comptoirs des changeurs. Il est difficile de soupçonner là un geste d’humeur : Jésus avait inspecté du regard la veille.

En outre, pour bien montrer qu’il accomplit un geste prophétique, Jésus l’accompagne d’une parole qui en donne tous le sens :

" N'est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait un repaire de brigands ! "

Ainsi, Jésus fait appel aux prophètes Isaïe et Jérémie pour expliquer son acte.


Puis, après la réaction violente mais cachée des chefs des prêtres et des scribes, le soir tombe, contraignant à nouveau Jésus à quitter la ville pour rejoindre la maison de ses amis.

Le schéma se répète : au matin, ils passent devant le figuier maudit la veille. Saint Pierre en fait la remarque au nom de tous : le figuier est desséché.

La malédiction du figuier est plus qu’une anecdote elle est l’image qui sert à annoncer le jugement sur le peuple de Dieu.

Le jugement de stérilité est donc clairement adressé au temple.

Ce dernier est devenu un lieu où sont accumulés les sacrifices et les offrandes, mais il ne conduit plus à la conversion du cœur, la seule qui plaise à Dieu.
Jésus le quitte à la nuit tombante, c'est-à-dire que la gloire de Dieu abandonne ce lieu.

Jésus l’explique, le véritable culte est celui du pardon.

Mc 11:25- Et quand vous êtes debout en prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, remettez-lui, afin que votre Père qui est aux cieux vous remette aussi vos offenses

Seigneur Jésus, donne-nous de quitter les vielles forteresses des cultes intéressés et égoïstes.

Fais nous tenir debout face à notre Père, rétablis nous dans notre dignité, priants et capables de pardonner et plus encore d'aimer.

Ainsi les racines de ton amour qui sont en nous porterons le fruit qui te plaît, celui dont tu as faim

Aucun commentaire:

Publier un commentaire