dimanche 18 novembre 2012

Evangile du Lundi 19 Novembre 2012;

Nous les aveugles mendiants

Saint Luc 18. 35 - 43

Lc 18:35-Or il advint, comme il approchait de Jéricho, qu'un aveugle était assis au bord du chemin et mendiait.
 
Lc 18:36-Entendant une foule marcher, il s'enquérait de ce que cela pouvait être.
 
Lc 18:37-On lui annonça que c'était Jésus le Nazôréen qui passait.
 
Lc 18:38-Alors il s'écria : " Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! "
 
Lc 18:39-Ceux qui marchaient en tête le rabrouaient pour le faire taire, mais lui criait de plus belle : " Fils de David, aie pitié de moi ! "
 
Lc 18:40-Jésus s'arrêta et ordonna de le lui amener. Quand il fut près, il lui demanda :
 
Lc 18:41-" Que veux-tu que je fasse pour toi ? " - " Seigneur, dit-il, que je recouvre la vue ! "
 
Lc 18:42-Jésus lui dit : " Recouvre la vue ; ta foi t'a sauvé. "
 
Lc 18:43-Et à l'instant même il recouvra la vue, et il le suivait en glorifiant Dieu. Et tout le peuple, voyant cela, célébra les louanges de Dieu.


Qui de nos jours écoute le mendiant qui de nos jours regarde l'aveugle

L'homme qui tend la main, l'homme qui cherche sa route.

Il demande toujours et sans cesse et ne donne rien en retour.


Et pourtant dans la vie nous sommes tous des mendiant et des aveugles.

Lorsque dans l'abondance notre insouciance de la vie prends le dessus nous demandons encore plus car nous sommes aveuglés par toutes ces "choses" misent à notre disposition.

Lorsque la misère s'installe dans notre coeur nous nous tournons vers Dieu afin de lui mendier un peu de sollicitude.

Et puis la vie s'arrange et nous ne rendons rien à Dieu car il ne nous demande rien en nous donnant son amour.

C'est la lumière de la foi que nous devons installer en nous en la mettant au service de notre prochain, sachant écouter, sachant voir, sachant comprendre celui qui nous appelle.

L'appelle que nous donne le mendiant, l'appel que nous crie l'aveugle sont des appels à la compassion pour être  et exister comme tout un chacun.

---------------------------------------------
J'ai levé les yeux aux ciel
Vers la lumière de Dieu.
J'étais dans le ténèbres.
J'ai crié vers le Seigneur.
Ma voix est parti au firmament.
---------------------------------------------
Le Seigneur s'est souvenu de moi.
Son regard d'amour est venu sur moi.
Il m'a dépouillé des ténèbres.
Il m'a revêtu de sa lumière.
Dans les ténèbres, je croyais,j'entendais.
---------------------------------------------
Jésus est venu et la lumière s'est faite.
Lumière et Gloire à toi Dieu.
Ton Amour m'a secouru.
Ta lumière m'a exalté.
Ta vérité est venu en moi.
---------------------------------------------
Mon coeur déborde de louange pour toi envers toi.
Ma louange pour toi envahit ma bouche.
Tu jaillis de mes lèvres.
Tu a fait plus que de me guérir des ténèbres.
Tu as épanoui mon âme.
Gloire à toi Seigneur fils de David
---------------------------------------------
La foi implique l'action.




Professeurs ou non nous devons avant tout passer aux actes, l'évangile ne doit pas rester sur nos lèvres mais être envoyé à toutes celles et tous ceux qui on soif de se connaître dans la maison de Dieu.

Riche ou pauvres n'attendons pas que notre prochain, notre voisin ou encore l'inconnu viennent vers nous, allons vers eux.

Le véritable dialogue d'un Chrétien est un avec Jésus, lui qui est venu pour changer les coeurs et si nous voulons que notre ennemi change sont coeur changeons tout d'abord le notre et nous seront envahit des plus beaux sentiment ceux qui font de nous de véritables enfants de Dieu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire