vendredi 27 mai 2011

Evangile du Samedi 28 Mai 2011;


L'homme aspire, dans son coeur et au plus profond de son être à être souverain de lui même
                                         
Saint Jean 15,18-21.
Jn 15:18-Si le monde vous hait, sachez que moi, il m'a pris en haine avant vous.
Jn 15:19-Si vous étiez du monde, le monde aimerait son bien ; mais parce que vous n'êtes pas du monde, puisque mon choix vous a tirés du monde, pour cette raison, le monde vous hait.
Jn 15:20-Rappelez-vous la parole que je vous ai dite : Le serviteur n'est pas plus grand que son maître. S'ils m'ont persécuté, vous aussi ils vous persécuteront ; s'ils ont gardé ma parole, la vôtre aussi ils la garderont.
Jn 15:21-
Mais tout cela, ils le feront contre vous à cause de mon nom, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé. 

S'ils m'ont persécuté, vous aussi ils vous persécuteront ; s'ils ont gardé ma parole, la vôtre aussi ils la garderont.  

Jésus, l'esprit de vérité, Jésus la lumière de la vérité donne à ses disciples ses derniers messages, ses dernières recommandations terrestres.
Il les donne avant de partir vers son Père, là assis à sa droite, Jésus continuera à servir ce monde, ce monde, il en connaît tous les détours, tous les enjeux, toutes les angoisses de la souffrance, toute les angoisses de la mort.

Je suis en vous vous êtes en moi
Lorsque le monde  hait, sait-il pourquoi il en arrivé à ce point qui est parfois de non retour
Transposé dans le monde de ce temps, la réalité des paroles de Jésus résonne comme un appel au souvenir, résonne comme un appel  à un renouveau.

Être de ce monde, mais de quel monde parlons nous ?
De quel monde dissertons nous ?
De quel monde voulons nous appartenir ? 

Dans son monde, celui qui chaque jour trace la vie, l'homme aspire à richesse et puissance
Mais aussi dans ce monde l'homme aspire, dans son coeur et au plus profond de son être à être souverain de lui même, aimant son prochain, cultivant la vie pour qu'elle s'épanouisse tel un jardin de printemps accueillant le renouveau de la vie, l'indéfinissable et éternelle vie celle du renouveau pour toujours et à jamais

Dans le fond de son coeur, l'homme aimerait travailler à qui mieux mieux pour redéfinir la vie

Nous sommes tous de ce monde aspirant à en sortir.
Pour sortir de ce monde de l'incrédulité, de l'insouciance, nous devons faire attention
L’amour attise l’amour, l'amour cultive l'amour, l'amour répand l'amour; l'amour est bonté, l'amour est sagesse, l'amour est tant de choses que nul ne peut écrire toutes ses vocations  

Mais attention 
La haine attise la haine et la haine est une épine qui blesse les hommes et fini par les envoyer vers l'Hadès

Soyons les imitateurs de Jésus
C'est en paraboles, en oeuvres, en prières que Jésus enseigne le monde dans toute sa diversité en se tournant vers chacune et chacun.
Dans ce message de l'évangile Jésus se pose en modèle, le premier modèle de l'amour et la tolérance, le premier modèle du serviteur dévoués, désintéressé.
Fini toute ces lois qui professaient la vengeance, avec Jésus naisse d'autres lois, celle du pardon et de l'amour sans en demander le retour, celle de la souveraineté de la liberté de croyance

C'est dans ce sens que nous devons:
Exhortez le monde à agir en toute justice
Exhortez le monde avec la plus grande sapience
Dans ce monde, tout homme a le droit à un nouveau départ
La parole de Jésus est justice, les actes de Jésus sont amour
Les Oeuvres du Père sont le regard et l'amour de Jésus tourné vers Dieu son Père

Aucun commentaire:

Publier un commentaire