mardi 4 janvier 2011

Evangile du Mardi 04 Janvier 2011;

Saint Marc 6. 34 - 44
Mc 6:34-En débarquant, il vit une foule nombreuse et il en eut pitié, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont pas de berger, et il se mit à les enseigner longuement.
Mc 6:35-L'heure étant déjà très avancée, ses disciples s'approchèrent et lui dirent : " L'endroit est désert et l'heure est déjà très avancée ;
Mc 6:36-renvoie-les afin qu'ils aillent dans les fermes et les villages d'alentour s'acheter de quoi manger. "
Mc 6:37-Il leur répondit : " Donnez-leur vous-mêmes à manger. " Ils lui disent : " Faudra-t-il que nous allions acheter des pains pour deux cents deniers, afin de leur donner à manger ? "
Mc 6:38-Il leur dit : " Combien de pains avez-vous ? Allez voir. " S'en étant informés, ils disent : " Cinq, et deux poissons. "
Mc 6:39-Alors il leur ordonna de les faire tous s'étendre par groupes de convives sur l'herbe verte.
Mc 6:40-Et ils s'allongèrent à terre par carrés de cent et de cinquante.
Mc 6:41-Prenant alors les cinq pains et les deux poissons, il leva les yeux au ciel, il bénit et rompit les pains, et il les donnait à ses disciples pour les leur servir. Il partagea aussi les deux poissons entre tous.
Mc 6:42-Tous mangèrent et furent rassasiés ;
Mc 6:43-et l'on emporta les morceaux, plein douze couffins avec les restes des poissons.
Mc 6:44-Et ceux qui avaient mangé les pains étaient cinq mille hommes.
Les disciples veulent renvoyer la foule, mais Jésus s'apercevant qu'elle ne pas été rassasiée, conclu la parole par les oeuvres de son Père 

Mangez ce pain et vous serez rassasié, car le pain est l'essence divine du sacrement de l'Eucharistie.

Jésus est venue apporter au monde la nourriture céleste, celle qui efface à jamais les ténèbres, cette lumière de Dieu est comme le Père le Fils et le Saint Esprit, elle est une et indivisible.

Comme la lumière de la clarté divine, comme la blanche l'hostie, le  pain pain nourrit l'homme, même divisée le pain que Jésus rompt reste comme l'hostie car même en millions de miettes, le Christ est en ce pain. 
Dans ce passage de l'évangile, Marc nous rappelle immensité de la foule entourant Jésus, il nous en rappelle aussi l'union qui est faite autour de Jésus.
Plus que le pain Jésus apporte la lumière et tous la reçoivent entière, dans sa couleur la plus éclatante et sa chaleur réconfortante.

Mais à la différence d'un cierge ou du quelconque lumière, la lumière de Jésus, éclaire plus que notre regard, en pénétrant en nous même, sa blancheur, sa chaleur et son rayonnement ne s'éteigne jamais.

Cette lumière, éclat de l'éternité, nous devons la partager, comme ceux qui écoutaient, il y a deux mille ans, la parole de Jésus, en nous rassemblant le plus souvent pour partager l'Eucharistie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire