dimanche 10 octobre 2010

Evangile du Dimanche 10 Octobre 2010; Mais allumons en nous une petite lumière de vérité

Saint Luc 17. 11 - 19
Lc 17:11- Et il advint, comme il faisait route vers Jérusalem, qu'il passa aux confins de la Samarie et de la Galilée.
Lc 17:12- A son entrée dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre et s'arrêtèrent à distance ;
Lc 17:13- ils élevèrent la voix et dirent : " Jésus, Maître, aie pitié de nous. "
Lc 17:14- A cette vue, il leur dit : " Allez vous montrer aux prêtres. " Et il advint, comme ils y allaient, qu'ils furent purifiés.
Lc 17:15- L'un d'entre eux, voyant qu'il avait été purifié, revint sur ses pas en glorifiant Dieu à haute voix
Lc 17:16- et tomba sur la face aux pieds de Jésus, en le remerciant. Et c'était un Samaritain.
Lc 17:17- Prenant la parole, Jésus dit : " Est-ce que les dix n'ont pas été purifiés ? Les neuf autres, où sont-ils ?
Lc 17:18- Il ne s'est trouvé, pour revenir rendre gloire à Dieu, que cet étranger ! "
Lc 17:19- Et il lui dit : " Relève-toi, va ; ta foi t'a sauvé. " 

Un étranger car depuis le retour de leur captivité à Babylone les juifs ont refusé de les admettre parmi eux, et c'est ainsi que les deux communautés évitent de se rencontrer
Vivre un geste de résurrection
Cet homme repoussé du monde, rejeté par ses semblables vient d'entrer dans une nouvelle vie.
Rendu à sa dignité humaine, il glorifie Jésus en le remerciant

Hier c'était la lèpre aujourd'hui la rue 
Hier c'était un Samaritain, aujourd'hui c'est un palestinien

Des êtres humains perdent leur dignité, ils sont affligés des maux de la vie moderne, affligés de la rancoeur des hommes politiques
Ils n'ont plus de travail, leur toit disparaît avec une expulsion, ou encore détruite par des bulldozers, la chaîne du désespoir commence et le rejet du monde dans lequel ils vivaient s'accélère de jour en jour.

Et au fond de l'abîme, rien ne va plus, le désespoir est plus fort que l'envie de vivre au milieu de la société c'est ainsi qu'en eux disparaît le regard de la vraie vie

2Tm 1:12-C'est à cause de cela que je connais cette nouvelle épreuve, mais je n'en rougis pas, car je sais en qui j'ai mis ma foi et j'ai la conviction qu'il est capable de garder mon dépôt jusqu'à ce Jour-là.

Les plus démunis, les sans toit, les oubliés de la vie, les rejetés du monde n'ont pas à rougir, car c'est à nous qu'il appartient de suivre les enseignements de Jésus, ainsi ne regardons pas les êtres humains avec nos yeux terrestres, mais allumons en nous une petite lumière de vérité, celle qui voient dans nos semblables un enfant de Dieu crée à son image, qui est aussi la notre

Aucun commentaire:

Publier un commentaire