mercredi 7 juillet 2010

La parabole des talents - Une invitation à la création

Saint Matthieu 25. 14 - 30
Mt 25:14- " C'est comme un homme qui, partant en voyage, appela ses serviteurs et leur remit sa fortune.
Mt 25:15- A l'un il donna cinq talents, deux à un autre, un seul à un troisième, à chacun selon ses capacités, et puis il partit. Aussitôt
Mt 25:16- celui qui avait reçu les cinq talents alla les faire produire et en gagna cinq autres.
Mt 25:17- De même celui qui en avait reçu deux en gagna deux autres.
Mt 25:18- Mais celui qui n'en avait reçu qu'un s'en alla faire un trou en terre et enfouit l'argent de son maître.
Mt 25:19- Après un long temps, le maître de ces serviteurs arrive et il règle ses comptes avec eux.
Mt 25:20- Celui qui avait reçu les cinq talents s'avança et présenta cinq autres talents : "Seigneur, dit-il, tu m'a remis cinq talents : voici cinq autres talents que j'ai gagnés. " -
Mt 25:21- "C'est bien, serviteur bon et fidèle, lui dit son maître, en peu de choses tu as été fidèle, sur beaucoup je t'établirai ; entre dans la joie de ton seigneur".
Mt 25:22- Vint ensuite celui qui avait reçu deux talents : "Seigneur, dit-il, tu m'as remis deux talents : voici deux autres talents que j'ai gagnés. " -
Mt 25:23- "C'est bien, serviteur bon et fidèle, lui dit son maître, en peu de choses tu as été fidèle, sur beaucoup je t'établirai ; entre dans la joie de ton seigneur".
Mt 25:24- Vint enfin celui qui détenait un seul talent : "Seigneur, dit-il, j'ai appris à te connaître pour un homme âpre au gain : tu moissonnes où tu n'as point semé, et tu ramasses où tu n'as rien répandu.
Mt 25:25- Aussi, pris de peur, je suis allé enfouir ton talent dans la terre : le voici, tu as ton bien. "
Mt 25:26- Mais son maître lui répondit : "Serviteur mauvais et paresseux ! tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé, et que je ramasse où je n'ai rien répandu ?
Mt 25:27- Eh bien ! tu aurais dû placer mon argent chez les banquiers, et à mon retour j'aurais recouvré mon bien avec un intérêt.
Mt 25:28- Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui a les dix talents.
Mt 25:29- Car à tout homme qui a, l'on donnera et il aura du surplus ; mais à celui qui n'a pas, on enlèvera ce qu'il a.
Mt 25:30- Et ce propre à rien de serviteur, jetez-le dehors, dans les ténèbres : là seront les pleurs et les grincements de dents. "

La parabole des talents. Le Maître, Dieu, donne, ce qu'il a de mieux

  • Un talent est une unité de masse dans l'Antiquité grecque.

  • Sa valeur correspondait à la masse d'eau contenue dans un pied cube et pouvait donc varier en fonction de la valeur du pied retenue.

  • À Athènes , le talent a un poids légal de 60 mines , soit environ 36 kg d'argent .

  • En monnaie de compte, le talent équivaut ainsi à 60 mines soit 6 000 drachmes

  • Dans le temps des empires diadoques , à l'époque hellénistique , un mercenaire était payé 1 drachme par jour en moyenne, pendant son service.
Lorsque le Maître donne à son premier Serviteur 5 talents cela fait le salaire de plus de 80 années de travail une pareille sommes peut inciter beaucoup d'hommes à aller se reposer et d'autres à faire fructifier ce capital
Qui confie en ces jours autant d'argent avant de s'en aller vers un pays lointain
Qui confie en ces jours plus d'une vie de travail à son ouvrier
Le Maître, Dieu, donne, ce qu'il a de mieux, confie aux hommes ce qu'il à de Mieux à savoir la terre entière, sa création
Mon Dieu tu nous a donné le monde
Tu nous a fait les possesseurs d'une grande richesse
La variété des beautés de ce monde nous donnent la joie
Nous sommes dans l'admiration devant ta création
Ce cadeau gratuit nous devons le préserver et l'embellir
Dans cette parole des talents, les deux premiers serviteurs usent du bien confié par Maître, ils font fructifier ce bien et lorsque celui-ci est de retour ils se présentent devant, lui font rapport de leur Travail, ils présentent le fruit de leur travail et a aucun moment le Maître n'en demande la restitution.
En se comportant ainsi les deux premiers serviteurs se sont à leur tour fait créateur.
Mais qu'en est-il du troisième serviteur, Lui, n'a pas compris que le talent remis par le Maître avant son départ était un don, il a pris celui comme un objet que l'on met en garde, alors il est aller le cacher et a attendu sans rien produire de la beauté pour la beauté de ce monde
En ces jours, Dieu nous fait un cadeau en nous abreuvant de talents, mais non pas des talents de monnaie mais des talents de service, d'amour, de longanimité, de patience et plus encore Dieu nous envoie de talentueux hommes pour nous enseigner l'Evangile que son fils Jésus Christ est venu mettre à notre disposition pour que nous ayons la joie de vivre dans la plénitude d'une liberté souveraine
C'est ainsi que Dieu nous confie la grande tache de participer à son oeuvre créatrice d'un monde meilleurs
Comme la Maître partant pour un long séjours, Dieu ne cherche pas a faire de nous des esclaves, des simples exécutants mais bien au contraire il cherche a faire de nous des fils
Ga 4:4- Mais quand vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils, né d'une femme, né sujet de la Loi,
Ga 4:5- afin de racheter les sujets de la Loi, afin de nous conférer l'adoption filiale.
Ga 4:6- Et la preuve que vous êtes des fils, c'est que Dieu a envoyé dans nos cœurs l'Esprit de son Fils qui crie : Abba, Père !
Ga 4:7- Aussi n'es-tu plus esclave mais fils ; fils, et donc héritier de par Dieu.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire